L'APOCALYPSE A ST-SEVER



Véritable trésor, ce précieux manuscrit enluminé, commentaire de l'Apocalypse de Saint-Jean, a été réalisé dans l'atelier des copistes de l'abbaye de Saint-Sever vers le milieu du XIe siècle ( entre 1060 et 1070), alors que Grégoire de Montaner en était l'abbé.




C'est, pour le texte, une transcription d'écrits d'un moine espagnol du VIIIe siècle dont il tire la dénomination de Beatus . Mais l'intérêt principal en est artistique , en raison des nombreuses enluminures qui l'illustrent. Sur ses 292 folios, il comporte en effet 108 miniatures dont 84 historiés en pleine page, et même cinq sur deux pages.



Seul manuscrit copié à l'époque romane en France, il est, depuis 1790, conservé à la Bibliothèque Nationale (BNF).



L'intégralité des miniatures a été mise en ligne en 2001 par:


site officiel élaboré par le ville de Saint-Sever

Figure dans ce manuscrit une grande carte du monde peinte (folios 45b et 45ter) sur laquelle le monastère de Saint-Sever est très avantagé puisqu' il y est plus important que Bordeaux ou Toulouse , prouvant ainsi son origine ( un autre détail : la mer Rouge y est rouge ! )


mappemonde extraite du Béatus de Saint-Sever

extrait du Béatus


__________________________________________


voir aussi
un article détaillé sur le site des églises landaises

et ICI 
quelques détails et plans à propos de l'abbaye



l'abbaye de Saint-Sever.




L'église abbatiale fondée au Xe siècle, et reconstruite aux XIe et XIIe siècles, offre de nombreux chapiteaux romans aux motifs végétaux,  représentations d'animaux, personnages et scènes bibliques.




 des bénédictins aux jacobins